Formation de formateurs en droit sur les AMP dans l’océan Indien occidental

La région de l’Afrique orientale et australe et océan Indien (AOA-IO) comprend des Etats côtiers et insulaires abritant des écosystèmes très vulnérables. Sa biodiversité, particulièrement riche en espèces endémiques, s’est dégradée au fil des années sous la pression anthropique.

Le projet Biodiversité, financé par l’Union européenne (UE) et mis en œuvre par la Commission de l’océan Indien (COI) pour une période de 5 ans, a été conçu pour les Etats côtiers et insulaires de l’AOA-IO pour assister les pays dans le renforcement de capacité des parties prenantes à tous les niveaux afin de gérer efficacement et durablement la biodiversité.

Dans ce contexte, deux (2) sessions de formation de formateurs en droit sur les Aires Marines Protégées (AMP) dans l’océan Indien occidental sont organisées. La première se tiendra aux Seychelles du 26 au 30 septembre 2016 qui se fera en anglais et se destine aux participants du Kenya, Maurice, Seychelles et Tanzanie. La seconde se déroulera à Madagascar du 31 octobre au 4 novembre 2016. Cette session se fera en français pour les participants des Comores, Madagascar et Maurice.

L’objectif de cette formation est le renforcement de capacité des nationaux issus des pays bénéficiaires du projet pour améliorer la compréhension de l’importance des lois relatives aux AMP, la mise en œuvre de ces lois dont la mise en vigueur des dispositions et la gouvernance. Cet objectif se réalisera à travers la formation de professionnels du secteur environnemental/AMP, des ministères concernés, des départements pertinents d’universités et de personnes issues de la profession légale se spécialisant dans les lois environnementales sur les AMP. Une fois renforcés, les bénéficiaires de cette formation devront pouvoir former à leur tour un large éventail de parties prenantes.

Places disponibles :

Pour chaque session, vingt-cinq (25) places seront disponibles. Tous les frais afférents à cette formation seront pris en charge par le Projet COI-Biodiversité.

Candidature

Le dossier de candidature sera composé :

  • d’une brève lettre d’intérêt, retraçant le poste du candidat, mentionnant la session pour laquelle il postule et mettant en avant sa motivation pour la participation à la formation, doit être envoyée à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en mettant en copie  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..';document.getElementById('cloak87854ee0072224a21c5778ed346436ae').innerHTML += ''+addy_text87854ee0072224a21c5778ed346436ae+'<\/a>';
  • du profil du participant dûment complété par le candidat. Le document est disponible en français et en anglais au lien suivant :  http://www.commissionoceanindien.org/activites/biodiversite/
  • d’une lettre d’autorisation de l’autorité de tutelle pour participer à cette formation

Dates limites

  • Seychelles – 31 août 2016
  • Madagascar – 15 septembre 2016

http://www.commissionoceanindien.org/activites/biodiversite/

http://www.wiomsa.org/

http://www.unisey.ac.sc/